Interview Rachel Kholes

Interview Rachel Kholes

Peux-tu te présenter rapidement ?

Je m’appelle Rachel Kholes et je suis auteure d’un premier roman fantasy qui s’inscrit dans une saga “Les Ombres de la lune”.
Sinon, je suis aussi historienne du patrimoine pour une ville qui possède le label Ville d’art et d’histoire.

Quel est ton âge ? 

Demande-t-on vraiment cela à une femme ? ^^
Je rigole bien sûr, j’ai 35 ans…

Comment en es-tu venu à écrire ?

Ça a été un long chemin. Pour faire court, disons que petite j’écrivais des poèmes (pas des plus sensationnels), mais rapidement le sport a pris toute la place. Je pratiquais énormément de gymnastique et je n’avais pas vraiment le temps pour autre chose. Lorsque je me suis blessée et que j’ai dû abandonner mes rêves de carrière sportive, je me suis réorientée pour suivre des études d’histoire. Après mon master, en pleine période de chômage, je me suis dit qu’il était temps…J’avais l’idée, il ne me restait plus qu’à me lancer!!!

Peux-tu nous parler de ton dernier livre ?

Jusqu’où iriez-vous pour obtenir ce que vous désirez le plus au monde ?
Cette question est la colonne vertébrale de mon roman d’héroic fantasy. Ce livre évoque l’histoire de Dwen, une jeune Daïkos, qui fera tout pour accomplir son vœu le plus cher, quitte à y laisser la vie. Pour cela, elle n’est pas seule. Elle est accompagnée de son essentiel, un félin nommé Gayane. Ensemble, ils ne forment qu’une seule et même personne, enfin presque.
Ce roman est fait d’aventures, de découvertes, de liens d’amitié et de recherches de soi-même.

Quels sont tes projets en cours ?

J’ai enfin repris l’écriture de mon tome 2, et je n’ai qu’une chose à dire, cela fait du bien. Puis le tome 3 viendra, enfin j’espère.
J’ai deux autres romans commencés, mais il va falloir patienter un peu pour qu’ils soient édités.

Où trouves-tu l’inspiration ?

Dans la nature. Souvent des idées me viennent lorsque je marche en forêt. Ce lieu a tendance à apaiser mon esprit et à le laisser divaguer. C’est un de mes lieux de prédilection, un des lieux que je trouve le plus enchanteur.
Sinon, lorsque je suis bloquée dans une scène, écouter certaines musiques me permet de visualiser des pans de mon histoire. La musique m’inspire donc énormément.

Quelle est ta séance d’écriture type ?

Je n’ai pas vraiment de séance d’écriture type. Mais j’aime commencer ma session avec un café pour me créer une bulle de concentration. Ensuite c’est le thé qui m’accompagne. Sinon, je n’écris jamais sans musique. 
Quand j’ai un peu de mal à me mettre dans le mood d’écriture, je pratique la méthode Pomodoro avec des sessions de 25 min. Généralement, à l’issue de ce timing de base, je suis lancée et je ne m’arrête plus vraiment.

Quel est ton auteur préféré ? 

Je n’ai pas vraiment d’auteur préféré mais j’ai un livre que j’aime plus que tout, une saga en fait. Il s’agit de “Damné” de Hervé Gagnon. Je trouve qu’il a une écriture si fluide et immersive, surtout pour les scènes de combat. Je pense que ma plume est influencée par cet auteur.

Quelle est ta citation ou ton expression favorite ? 

« Un seul être vous manque et tout est dépeuplé… » d’Alphonse de Lamartine Je trouve cette citation tellement vraie !

As-tu d’autres passions ? 

Je pense que tout le monde le sait à force, mais le sport incontestablement. Cette pratique m’aide à évacuer le stress engendré au cours de ma journée. Malheureusement, à cause de mon travail, je ne pratique cette activité que très rarement.
Sinon, j’aime la lecture… Est-ce évident ?
Et enfin je suis passionnée par les armes blanches. D’ailleurs, j’adore tirer à l’arc.

Quelque chose à ajouter ?

Merci à tous d’être aussi bienveillants sur Booksta… Cette générosité m’a aidée à vaincre le syndrome de l’imposteur et à proposer mon roman. Aujourd’hui, les retours des lecteurs me confirment que j’ai bien fait. Alors je suis certaine que si la communauté reste aussi bienveillante, cela permettra à d’autres de se sentir assez courageux pour réaliser leur rêve d’édition.