L’Aigle et le Koto: Les Noces Duelles

L’Aigle et le Koto: Les Noces Duelles

L’Aigle et le Koto: Les Noces Duelles

Axel Witzke

Date de sortie : 10/10/2020

Genre(s) : Fantasy

Tag(s) : Démons, Dieux, Dragons, Japon, Kitsunés, Samouraïs

38 vues

1 commentaire(s)

Résumé :

Si vous deviez choisir entre l’Amour, la Famille ou le Pouvoir, tout en sachant que vous perdriez à jamais les deux autres, quel serait votre choix? Alors que le feu du dragon consume encore les ossements de son père, Aruta, lui, a déjà pris sa décision!

Aruta, Véga, Deneb…
Trois étoiles aux destins entremêlés par les desseins tortueux des kamis. Une épopée de fantasy épique à travers un Hokkaido féodal et merveilleux.

Plongez au temps des samouraïs, des dragons et des démons-renards. Une époque où la tradition et l’honneur imprègnent encore les gestes des guerriers. Mais la vie du samouraï est aussi brève que la floraison du cerisier ; dans les ténèbres, des complots se trament et les allégeances évoluent…

Commentaires :

J'ai vraiment adoré cette belle histoire dont l'univers est tout simplement grandiose pour moi qui suit fan du Japon et de sa culture.
C'est un plaisir de rencontrer les nombreux mononoke et les différents kami qui peuplent ce monde.
L'intrigue qui, au fil des pages, s'avère plus complexe qui n'y parait, est accompagnée de son lot de rebondissements, d'humour et d'un peu de poésie.
Les descriptions des lieux ne sont pas en reste puisqu'elles sont telles qu'elles nous immergent complètement dans l'univers et nous donne envie d'y être nous-mêmes. J'avais envie de retourner au Japon, c'est encore pire maintenant car ça m'a rappelé des souvenirs.
Quant aux personnages, j'ai beaucoup aimé Washi et évidemment Aruta qui ne cesse d'apprendre tout au long de son périple. D'abord assez insouciant, il se rend vite compte que ses décisions engendre de lourdes conséquences et cela l'amène à réfléchir.
Dernier point intéressant, un peu annexe, ce sont les nombreuses notes à propos de points de culture nippone, qui sont vraiment intéressantes.
Au final, un gros coup de coeur pour ce récit dans lequel j'ai retrouvé un peu l'esprit Ghibli (notamment Princesse Mononoke)
Vous devez vous connecter pour commenter