Vandi’a : l’Origine

Vandi’a : l’Origine

Vandi’a : l’Origine

Markus Charret

Date de sortie : 20/04/2021

Genre(s) : Epic fantasy, Fantasy

Tag(s) : Cosmogénèse, Dieux, épopée, Quête, Sfff

53 vues

2 commentaire(s)

Résumé :

Ao créa les dieux, et les dieux créèrent Vandi’a, la terre des Pensants.

Septième ère du monde neuf, une nuit calme sur les berges d’un marais séculaire. Garman assiste à l’illumination d’Évéal, son maître. Les dieux véritables, jusque-là inconnus des mortels, ont appelé leur élu : ils le veulent trouver le Savoir d’Ao afin de le transmettre à tous les Pensants.

Démarre alors un tumultueux voyage jusqu’aux confins du Connu, durant lequel l’élu et son disciple devront se contenter des bien maigres indices laissés par les divinités. De rencontres insolites en périls imprévus, ils vont ainsi arpenter nombre de terres mystérieuses et atteindre le cœur du Créé, où les secrets du Grand Tout les attendent dans l’obscurité.

Vous découvrirez ces derniers, tels que finalement reportés par l’élu, en première partie de cet ouvrage. Quant aux multiples pérégrinations qui ont mené à leur découverte et évoquées ci-dessus, elles vous attendent dans le journal de voyage de son disciple, romancé et transcrit par ses soins en seconde partie.

Commentaires :

Un beau voyage à travers un monde qui se mérite !
Le début est un peu long, on ne sait pas où on va, mais on s'y laisse mener avec plaisir par la qualité d'écriture.
Il faut prendre son temps, persister ... pour se laisser embarquer et découvrir une épopée, une histoire d'amitiés, d'amour, de loyauté, des peuples et des etres tous plus surprenants les uns que les autres. Les retournements de situation s'enchainent avec une fluidité déconcertante, jusqu'aux dernières pages. Et à la fin une seule envie, lire un autre tome dans l'espoir d'avoir les réponses aux questions laissées en suspens !
Je suis tombé dans Vandi’a un peu par hasard. J’en conviens bien volontiers. En tant qu’adepte de romans policiers et de Fantasy, je n’ai d’ailleurs pas saisi immédiatement de quoi il retournait vraiment. J’ai compris cependant assez rapidement que quelque chose de grand se dessinait au fil des pages.
Et puis elles ont défilé, ces pages … de plus en plus vite ! Je me suis alors laissé conquérir par ses mots si bien choisis, ses tournures nouvelles et l’intelligence de son humour. Sa force tranquille a ainsi capté mon attention jusqu’à la dernière page avec un plaisir toujours croissant.
Certes le récit prend son temps et ne conviendra sans doute pas aux adeptes d’action à tout crin (quoique ?).
Vandi’a est un voyage. Un voyage qu’apprécieront celles et ceux qui ne planifient pas leur vacances, ceux qui aiment flâner, sans plan, dans les rues d’une ville inconnue ou encore ceux qui aiment, comme moi, ne pas connaitre leur destination.
Vandi’a est une promesse. Celle d’un bon moment qui s’étire et qu’on voudrait qui jamais ne s’arrête.
Mais Vandi’a ne se révèle qu’à ceux qui lui donnent sa chance.
En serez vous ?
Personnellement je n’attend que la suite pour me replonger tout à la fois dans son univers unique et dans la folie de ses mots qui m’ont fait rêver.
Vous devez vous connecter pour commenter