Les trépassés : Le dévoreur d’âmes

Les trépassés : Le dévoreur d’âmes

Les trépassés : Le dévoreur d’âmes

Ann Rake Collin

Date de sortie : 11/11/2020

Genre(s) : Fantastique

Tag(s) : Fantôme

75 vues

3 commentaire(s)

Résumé :

Un jeune fantôme, Charles, ne se souvient ni de sa vie passée, ni des causes de sa mort. Il va rencontrer Les Trépassés, un groupe d’adolescents morts eux aussi il y a longtemps et qui se soutiennent dans leur quotidien d’âmes devenues immortelles.

Les Trépassés vont aider Charles à se rappeler de sa vie de vivant, tout en évitant, pour leur propre salut; de se faire dévorer par un esprit vengeur.

Commentaires :

Avec cette œuvre, je me suis plongé dans le style fantastique qui ne m’est pas vraiment familier et ce ne fut pas pour me déplaire.
Dans ce roman, il est question d’un jeune fantôme, Charles, qui ne se souvient ni de sa vie passée, ni des causes de sa mort. Il va rencontrer “Les Trépassés”, un groupe d'adolescents fantômes. Ces derniers l’initient au quotidien d'âmes devenues immortelles. Surtout, ils vont aider Charles à se rappeler de sa vie de vivant, tout en combattant, un esprit vengeur.

Le récit s’ouvre sur une citation “ À tous les enfants victimes de l’égoïsme des adultes” qui prend rapidement sens car “Les Trépassés” sont des âmes d’enfants martyrisés.
J’ai particulièrement apprécié cet univers parallèle où les fantômes évoluent au sein du monde des vivants et que leur “vitalité” soit jaugée par leur niveau d’éther. Preuve d'un véritable imaginaire de l'auteure.
Dans un style moderne, précis, fluide et efficace, Ann nous partage une histoire bien structurée, mêlant mystère, frisson, émotion, candeur et une certaine mélancolie.
Il n’y a aucune fausse note jusqu’à la fin inattendue qui clôt ce premier tome.
Je ne peux que la féliciter pour ce premier roman qui nous propose une œuvre fantastique originale. Une fois terminé, ce livre te donnera l’envie de découvrir les prochaines aventures de ces adolescents œuvrant pour le salut de leur âme.
De plus, la prouesse est, notamment avec ce style fantastique, que ce texte s’adresse tant aux enfants qu’aux adultes. Bravo !
Ce qui m’a happé au départ, est le style de l’auteur. Grâce à l’ambiance qui a nécessité on le sent beaucoup de travail, on rentre dans l’histoire de Charles, un jeune garçon mort peu de temps avant le début de l’intrigue. Quelle bonne idée que ce point de vue ! D’une part, comme il ne connait pas ce monde « souterrain », on le découvre avec lui, mais en plus, puisqu’il souffre d’amnésie, on assiste à sa quête d’identité. L’auteure a créé un monde parallèle, régi par ses propres règles. Au début, on suit presque avec amusement cette renaissance où tout est à apprendre. Mais là où l’histoire devient encore plus intéressante, c’est en intégrant le passé des enfants. Car un enfant fantôme (et la prouesse est de nous le faire oublier dans la première partie) est un enfant mort. Une réflexion sur les violences intra-familiales ne peut que s’ouvrir en nous, tout en restant accessible aux plus jeunes. C’est pour cela que je conseille ce livre à tout âge : les enfants et adolescents seront charmés par ce monde, les moins jeunes apprécieront la « subtile noirceur » de l’œuvre.
L'histoire est très intéressante avec en fil rouge Charles que l'on découvre petit à petit et dont le passé dévoilé est pour le moins original.
La bande d'enfants est vraiment attachante et encore une fois l'auteure fait dans l'originalité pour ses personnages adultes.
J'ai vraiment dévoré cette histoire et aucun jeu de mots avec le sous titre de ce roman.
L'auteure parvient à faire passer beaucoup d'émotions à travers son texte, sitôt joyeuse, sitôt triste et fait passer un joli message.
Ça se lit vraiment super bien et c'est accessible aux ados voie pré-ados sans soucis tout en restant intéressant pour un adulte.
Une belle réussite.
Vous devez vous connecter pour commenter