Deux degrés et demi

Deux degrés et demi

Deux degrés et demi

Pierre-Etienne Bram

Date de sortie : 01/06/2019

Genre(s) : Anticipation, Dystopie, Science-fiction, Thriller

Tag(s) : Dystopie, Pollution, Rebellion, Rechauffement climatique, Surpopulation, Thriller d'anticipation, Thriller scientifique

8 vues

Soyez le premier à laisser un commentaire

Résumé :

« Une dystopie qui nous pend au nez, un thriller d’anticipation à lire de toute urgence ».
« Il ne faut pas avoir honte de se l’avouer, mais il est nécessaire d’avoir le courage de le reconnaître. Ici, tous autant que vous êtes, vous avez échoué », annonça Luke Mons, un multi-entrepreneur milliardaire au siège de l’ONU. « Dix ans après le rapport pourtant alarmiste du GIEC, la température moyenne a malgré tout augmenté de deux degrés et demi. Il est désormais trop tard pour faire marche arrière, ce dérèglement va continuer à s’emballer. Déjà, les canicules sont plus longues, les épidémies plus mortelles, les réfugiés climatiques plus nombreux. Je crois qu’il est temps pour nous de quitter notre bonne vieille Terre. À environ douze années-lumière d’ici, grâce à mes satellites, mon équipe de scientifiques a réussi à identifier une exoplanète, théoriquement viable : Luyten B. J’ai la technologie pour nous y conduire : le départ est imminent. »
Une salve d’applaudissements retentit dans l’audience. Luke toisa la salle avant de reprendre : « Malheureusement pour beaucoup d’entre vous, sachez que seuls les plus impliqués dans la sauvegarde et le respect de l’environnement pourront m’accompagner pour y fonder un nouvel Eden…  »
Embarqué sur un bateau-nettoyeur au large de l’Atlantique Nord, Léo, un farouche partisan de la cause écologiste, repensait à ce discours, qui avait bouleversé sa vie. Ses proches, si loin de lui, lui manquaient terriblement, mais c’était pour eux qu’il faisait ça. Il observa les flots, et vit soudain des déchets flottant à perte de vue. Ce que les médias appelaient « le 8e continent » se dessinait enfin à l’horizon. S’il réussissait à rester plusieurs mois sans craquer parmi les nettoyeurs, il pourrait probablement être sélectionné, et embarquer vers Luyten B. Repartir à zéro avec sa famille, dans un monde plus juste et vertueux, il en rêvait.
C’était compter sans cet incident, un banal réveil d’un sommeil cryogénique qui aurait dû durer 40 ans…

Et vous, saurez-vous comment réagir, lorsqu’il sera peut-être trop tard ?

Commentaires :

Vous devez vous connecter pour commenter